Innovation technologique

13
Reebok Pump OG, 1989

En 1989 Reebok lance la chaussure de sport emblématique : La Reebook Pump. Elle est très rapidement devenue célèbre dû à son système de gonflage unique permettant aux utilisateurs de gonfler manuellement la languette de la chaussure permettant d’ajuster et personnaliser le maintien. Ce système de gonflage a largement contribué à la popularité de cette chaussure. Elle a été portée par de nombreux joueurs de la NBA, ce qui a été également un élan dans la popularité de la Reebok Pump.
Elle est principalement fabriquée en cuir synthétique pour la partie supérieure de la chaussure. Cette construction en cuir synthétique est renforcée avec des empiècements en daim ou en nubuck pour permettre plus de durabilité dans les zones sujettes à l’usure. La semelle extérieure est en caoutchouc pour offrir une adhérence et une traction optimale sur les différentes surfaces.
En ce qui concerne le système de gonflage, il est composé de plusieurs composants en plastique et en caoutchouc. Ce système est situé dans la partie supérieure de la chaussure, juste au-dessus de la zone de la cheville.

14
Nike Air Force 1 20th Anniversary, 2002

La Nike Air Force 1 est l’une des baskets les plus emblématiques de l’histoire de la chaussure de sport. Elle a été lancée par Bruce Kilgore en 1982, qui s’est inspiré de l’architecture et intérieure et extérieure des avions.

La Air Force 1 marque un tournant en étant la première chaussure de basketball à intégrer la technologie Nike Air. Cette innovation se traduit par une unité Air encapsulée dans la semelle intermédiaire, offrant un amorti et un soutien pour les joueurs de basketball.

En 1982, la Nike Air Force 1 était principalement confectionnée en cuir pour la tige, avec une semelle intermédiaire en polyuréthane encapsulant l’unité Air pour un amorti maximal. Ce cuir, reconnu pour sa durabilité, permet un excellent support pour les performances sportives tout en conférent à la chaussure un aspect élégant et polyvalent, idéal également pour un usage quotidien.

Au fil des années, Nike a diversifié les matériaux utilisés pour créer des déclinaisons de la Air Force. Des versions en daim, en nubuck, en toile et en matériaux synthétiques sont apparus pour répondre aux divers besoins et préférences des consommateurs. Cette variété de matériaux à contribué à la popularité durable de ces baskets mais a également permis une variétés de style diversifiés.

15
Puma Disc System Weapon, 1992

La Puma Disc System Weapon née dans les années 1990, période où les baskets connaissent un engouement croissant dans la culture populaire. Évoluant à partir de la Puma Disc originale, cette version apporte des améliorations significatives. Son système de laçage Disc, reconnaissable par un disque ou molette positionné sur le dessus de la chaussure, est une caractéristique distinctive. Cela confère à la chaussure une esthétique futuriste très apprécié par les amateurs de sneakers et les athlètes.

Fabriquée principalement à partir de combinaison de matériaux synthétiques et de textiles, la Puma Disc System Weapon offre un équilibre parfait entre durabilité, légèreté et confort. Les détails spécifiques de sa composition matérielle peuvent varier selon les éditions et les modèles, ainsi que les collaborations spécifiques de Puma. Les matériaux fréquemment utilisés incluent le cuir synthétique, le mesh respirant, et des renforts en caoutchouc sur les zones sujettes à l’usure, assurant une solidité accrue. Cette sélection de matériaux vise à fournir un excellent soutien tout en favorisant une circulation d’air optimale à l’intérieur de la chaussure.

16
Adidas ZX 9000 OG Torsion, 2005

Sortie en 1989, la Adidas ZX 9000 OG s’inscrit comme un symbole au sein de la ligne ZX en intégrant des technologies de pointe dans son design pour optimiser les performances sportives, notamment avec son système de torsion.

La ZX 9000 OG d’Adidas se distingue par plusieurs caractéristiques essentielles :
– Intégration de la technologie Torsion : cette chaussure était parmi les premières à adopter le système Torsion d’Adidas. Ce dispositif assurait une stabilité accrue et une transition fluide du talon aux orteils, primordiale pour les coureurs.
– Design unique : la ZX 9000 arbore un design distinctif caractérisé par des panneaux colorés et des superpositions en daim et en mesh. Ces matériaux alliaient respirabilité et résistance à l’usure.
– Amorti performant : Bien qu’elle ne bénéficie pas des technologies d’amorti modernes, la ZX 9000 offre un niveau d’amorti adéquat pour son époque, grâce à sa semelle intermédiaire en EVA (éthylène-acétate de vinyle).
– Esthétique rétro : Au-delà de ses performances, la ZX 9000 est devenue un objet de désir pour les passionnés de sneakers grâce à son esthétique rétro. Elle incarne l’essence du style streetwear des années 80 et demeure prisée par les collectionneurs.
– Héritage ZX : Intégrée à la gamme ZX d’Adidas, la ZX 9000 fait partie d’une série de modèles conçus pour répondre aux besoins variés des coureurs sur différents terrains et distances, soulignant ainsi son héritage et sa polyvalence.

17
Nike Air 180, 1991

Les Nike Air 180 de 1991, intégrées à la gamme Air Max de Nike, étaient distinguées par leur unité d’air visible à 180 degrés au talon, assurant un amorti exceptionnel et une absorption des chocs pour les coureurs. Leur conception novatrice a joué un rôle majeur dans la popularisation de la technologie Air Max de Nike.

Dotées d’une tige en mesh respirant et de superpositions synthétiques offrant soutien et flexibilité, les Air 180 présentaient un design distinctif. Leur large choix de couleurs les a rendues très prisées par les passionnés de sneakers.

En plus de leur fonctionnalité pour la course, les Nike Air 180 de 1991 sont rapidement devenues des icônes de style urbain et de la culture sneaker. Leur influence perdure encore aujourd’hui, les plaçant comme des modèles emblématiques dans l’histoire de Nike et de la mode sportive.

La version « Ultramarine » des Nike Air 180 de 1991 se distingue par son coloris emblématique. Voici les éléments caractéristiques de cette édition :
– Partie supérieure (Upper) : Généralement composée de mesh blanc ou gris, offrant légèreté et respirabilité. Les superpositions en cuir blanc ou synthétique ajoutent du soutien et une touche de style distinctif.
– Unité d’air (Air Unit) : La caractéristique principale est l’unité d’air visible à 180 degrés au talon, souvent dans un vibrant coloris bleu « Ultramarine ». Elle est encapsulée dans une semelle intermédiaire en mousse pour un amorti confortable.
– Semelle intermédiaire (Midsole) : Habituellement en EVA ou en polyuréthane, offrant un bon équilibre entre amorti et durabilité.
– Semelle extérieure (Outsole) : En caoutchouc résistant à l’abrasion, avec un motif de traction spécifique assurant une adhérence optimale sur diverses surfaces.
– Détails et accents : Des touches de bleu « Ultramarine » sont souvent présentes sur les œillets des lacets, les logos Nike Swoosh et d’autres parties de la chaussure, complétant ainsi le design global.

Bien que ces composants puissent varier légèrement selon les détails de conception et les matériaux utilisés dans chaque coloris spécifique, cette description offre un aperçu de la version « Ultramarine » des Nike Air 180 de 1991.

18
Saucony Grid SD “Dirty snow”, 2015
19
LBC X Kangaroos R1 COIL dynacoil, 2016
20
Le Coq Sportif R1000 OG, 1991

Le Coq Sportif est une entreprise française fondée en 1882 par Émile Camuset. Le modèle R1000 fait partie de la gamme retro-running et est reconnue pour son style rétro et son confort. La basket R1000 apparaît dans les années 90, une période où les marques de sport commençaient à s’intéresser aux modèles de baskets rétro. C’est donc dans ce contexte que Le Coq Sportif décide de puiser dans ses archives pour ressusciter certains de ces modèles classiques.

La R1000 se caractérise par son design distinctif qui mêle des éléments rétro avec une technologie permettant confort et performance. La semelle intermédiaire amortissante et une empeigne en mesh respirant permet un bon soutien et une excellente respirabilité. La chaussure est fabriquée avec une combinaison de matériaux couramment utilisés pour les chaussures de courses de cette époque : cuir, mesh, semelle intermédiaire en mousse et semelle extérieure en caoutchouc.

Au fil du temps, Le Coq sport a continué à rééditer la R1000 dans différents coloris, également avec des collaborations avec d’autres marques ou designers, ce qui a contribué à maintenir son statut d’icône de la mode urbaine.

21
Adidas MicroPacer, 1984

La Adidas MicroPacer sort en 1984 lors des Jeux olympiques de Los Angeles et devient rapidement une basket emblématique en raison de sa technologie innovante. Cette technologie permettait aux coureurs de surveiller leur vitesse et la distance parcourue grâce à un écran LCD intégrée sur la languette de la chaussure. Ce qui rendait également cette chaussure emblématique était son design futuriste, très moderne pour les années 80.

Malgré le fait qu’elle n’ait pas été aussi populaire que d’autres modèles Adidas de l’époque, aujourd’hui elle est très convoitée par les collectionneurs et amateurs de sneakers retro.

22
Bodega X Saucony G9 Shadow 6, 2015
23
Adidas 1.0 Intelligence, 2005

La Adidas 1.0 Intelligence, également connue sous le nom d’Adidas_1, lancée en 2005, marque une étape importante dans l’histoire des chaussures de course en introduisant la première technologie « intelligente » dans ce domaine. Voici un aperçu des fonctionnalités clés de ces baskets révolutionnaires :
• Technologie « intelligente » : Les Adidas_1 se distinguent par leur capacité à s’adapter automatiquement à différents types de terrains et conditions de course. Un capteur intégré et un microprocesseur dans la semelle intermédiaire mesurent la pression exercée sur la chaussure, ajustant ainsi l’amorti pour offrir un confort optimal.
• Système d’amorti ajustable : Cette technologie permet aux coureurs de choisir parmi plusieurs options d’amorti, offrant ainsi une expérience de course personnalisée et adaptée à leurs préférences individuelles et aux conditions de course.
Malgré son innovation et sa technologie de pointe, l’Adidas_1 n’a pas rencontré le succès commercial escompté. Son prix élevé et les défis liés à la durabilité de la technologie électronique dans les chaussures de sport ont été des obstacles. Cependant, elle a ouvert la voie à d’autres innovations dans le domaine des chaussures de sport intelligentes et a inspiré des développements ultérieurs.
En termes de matériaux, les Adidas 1.0 Intelligence étaient conçues avec une combinaison de matériaux de haute qualité pour garantir confort, durabilité et performance :
• Tige : Fabriquée à partir de matériaux synthétiques légers et respirants, la tige permettait une circulation d’air optimale pour maintenir les pieds au frais et au sec pendant l’activité.
• Semelle intermédiaire : Cette partie de la chaussure contenait un microprocesseur et des capteurs pour mesurer la pression exercée. Elle était généralement réalisée en mousse ou en caoutchouc pour fournir un amorti et un soutien supplémentaires.
• Semelle extérieure : Fabriquée en caoutchouc résistant à l’abrasion, la semelle extérieure offrait une adhérence optimale sur une variété de surfaces, avec des motifs de traction spécifiques pour améliorer la stabilité et la traction pendant la course.
• Doublure intérieure : Une doublure en tissu doux était présente à l’intérieur de la chaussure pour un confort accru et pour réduire les frottements et les irritations.
• Lacets et autres composants : Les lacets et les autres composants étaient fabriqués à partir de matériaux durables et résistants, assurant ainsi la durabilité de la chaussure dans son ensemble.
Ces choix de matériaux ont été soigneusement étudiés pour offrir aux coureurs une expérience de course optimale, tout en intégrant des innovations technologiques révolutionnaires.

24
Nike Air Max OG, 1987

La Nike Air Max 1, également connue sous le nom de Air Max ’87, est une basket emblématique sortie en 1987. Elle a été conçue par le designer Tinker Hatfield, qui a introduit une innovation révolutionnaire dans son design : une fenêtre d’air visible dans la semelle intermédiaire, nommée unité́ Air, qui permettait aux porteurs de voir et de ressentir l’amorti de l’air.

Cette conception a révolutionné́ l’industrie de la chaussure de sport en offrant non seulement un soutien et un amorti supplémentaires, mais aussi un look distinctif qui est devenu instantanément reconnaissable. La Air Max 1 a été initialement lancée en trois coloris : rouge et blanc, bleu et blanc et gris et blanc et le plus emblématique rouge et blanc.
Depuis sa sortie, la Nike Air Max 1 est devenue une véritable icône de la culture sneaker et a ouvert la voie à une gamme variée de modèles Air Max, devenant ainsi l’une des lignes de chaussures les plus populaires de Nike. Chaque année, Nike lance de nouvelles versions et collaborations de la Air Max 1, témoignant de son statut intemporel et de son importance dans l’histoire de la mode et du design.

25
Salomon SX61, 1980’s
26
Salomon 811sc, 1980’s
27
Nike Hyper Adapt

La Nike HyperAdapt, lancée en 2016, s’inspire des chaussures portées par Marty McFly dans le film Retour vers le futur II. Elle révolutionne l’industrie en intégrant la technologie « Adaptive Fit », un système d’auto-laçage innovant qui ajuste automatiquement les lacets en fonction de la pression exercée par le pied du porteur. Dotée de boutons latéraux permettant un réglage manuel, elle offre une personnalisation optimale du serrage.

Son lancement a été marqué par un engouement sans précédent, séduisant les passionnés de mode, de technologie et de sport. Elle incarne l’alliance parfaite entre style, innovation technologique et performance sportive, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives dans le domaine des vêtements et des accessoires intelligents.

En termes de matériaux, la Nike HyperAdapt privilégie des composants de haute qualité pour garantir confort, durabilité et fonctionnalité :
• La partie supérieure de la chaussure est confectionnée en tissus synthétiques légers et respirants, assurant un confort optimal.
• La semelle extérieure en caoutchouc offre une adhérence exceptionnelle et une traction sur diverses surfaces.
• Elle intègre des composants électroniques sophistiqués, tels que des capteurs de pression et des moteurs intégrés dans la semelle, pour contrôler le système de laçage automatique.
• Équipée de batteries rechargeables, la HyperAdapt garantit une utilisation sans souci de ses fonctionnalités électroniques.
Ces choix de matériaux sont minutieusement étudiés afin de conjuguer confort, performance et fiabilité, tout en exploitant des technologies de pointe pour offrir une expérience unique à ses utilisateurs

28
Nike Air Pressure, 1989

La chaussure de basket-ball emblématique Nike Air Pressure sort en 1989. Elle est célèbre pour son système de gonflage unique qui permet aux joueurs de personnaliser l’ajustement et le confort en gonflant des poches d’air intégrées dans la semelle. Ce système de gonflage est révolutionnaire à l’époque et a permis à cette chaussure d’attirer l’attention.

La Nike Air Pressure s’est distinguée par son design futuriste et sa performance sur le terrain. Cette paire de chaussures a été portée par de nombreux joueurs de basket-ball, tant par des amateurs que par des professionnels. Rapidement, elles deviennent un symbole de la culture des sneakers dans les années 80.

Malgré ce succès, il y a eu un temps d’arrêt dans la production, ce qui a rendu cette paire de chaussures très prisée par les collectionneurs en raison de leur rareté.
En terme de matériaux, les Nike Air Pressure de 1989 sont principalement composées de matériaux synthétiques pour la partie supérieure de la chaussure. Ces matériaux synthétiques sont utilisés pour offrir un bon équilibre entre légèreté, durabilité et respirabilité.

La partie supérieure des Nike Air Pressure est fabriquée à partir de cuir synthétique ou de polyuréthane, offrant un bon support et une certaine résistance aux éléments extérieurs. Ces matériaux sont choisis pour leur capacité à être stylisée avec différents motifs et couleurs, permettant à Nike de proposer une variété de designs attractifs pour les consommateurs.

La semelle intermédiaire des Air Pressure comporte des unités d’amorti en mousse ou en polyuréthane pour absorber les chocs et offrir un bon retour d’énergie lors de la course ou des sauts sur le terrain de basketball.

Quant à la semelle extérieure, elle est fabriquée en caoutchouc robuste et adhérent, avec des motifs de traction conçus pour offrir une bonne adhérence sur le terrain, assurant ainsi une stabilité́ et une traction optimale aux joueurs de basket-ball.

Concernant le système de gonflage unique des Air Pressure, les détails exacts sur les matériaux utilisés pour les poches d’air intégrées dans la semelle ne sont pas toujours spécifiés dans les sources disponibles. Cependant, ces poches d’air étaient probablement fabriquées à partir de matériaux plastiques résistants et élastiques pour permettre le gonflage et maintenir la pression d’air souhaitée.